Dégommer et dégripper une pompe de chauffage, appelé également circulateur ?

Actuellement, vouloir entretenir soi-même la plomberie, la tuyauterie et tout ce qui concerne notre maison est très courant. Dans ces quelques lignes, nous aimerions vous montrer la meilleure façon possible pour accomplir un bon dégommage et un bon dégrippage fait maison.   

Attention, ça brûle !

Pour bien commencer, il faut penser à éteindre la chaudière et surtout, ne pas oublier de vérifier la température de la pompe en posant votre main dessus. Si votre main ne peut pas tenir la pompe plus de 30 secondes, si la pompe est toujours brûlante, il vaut mieux être patient et attendre qu’elle refroidisse bien.  Dans le cas où la température est encore assez élevée, de l’eau chaude, et même bouillante peut vous arroser. Et cela est fort dangereux.

Les quelques démarches à suivre

La prochaine étape consiste à fermer les vannes de départ chauffage et de retour chauffage, puis purger un tout petit peu la chaudière pour éviter les diverses projections violentes. Il est à noter que cette procédure peut différer selon le type de chaudière et la façon dont vous l’avez installé lors de sa conception. Il ne faut pas oublier de travailler dans un endroit propre et bien rangé pour pouvoir vous organiser comme il le faut et ne pas éparpiller les divers matériels, outils et pièces de votre chauffage.

Dans cette optique, la prochaine chose à faire est de bien protéger le dessous de la pompe, les côtés et les alentours avec des moyens appropriés car la prochaine étape risque des éclaboussures et de la projection d’eau. Il faut faire beaucoup plus attention, surtout si le circulateur est placé près de composants électriques et ou électroniques. Si de l’eau s’y déverse, les conséquences pourraient être très dangereuses. C’est le cas généralement pour les chaudières accrochées au mur appelé chaudière murale.

Après cela, il est temps de dévisser la vis centrale. Bien sûr, l’utilisation d’un large tournevis est ici le plus pratique. Néanmoins, faute de matériel, une pièce de monnaie fera l’affaire. Il faut toujours être très vigilant au moment de ce dévissage, car même si elle est courte et rapide, c’est-à-dire, entre 4 à 5 tours de vis seulement, de l’eau risque de gicler. Un petit détail et non le moindre, veillez à ce que la vis que vous venez d’enlever soit en lieu sûre. Il ne faut pas oublier qu’il faudra par la suite la remettre à sa place.

Une fois la vis retirée, il faut chercher plus profond à quelque centimètres, une autre vis bien plus petite, elle aussi à dévisser avec précaution. Un petit tournevis plat classique fera l’affaire.  Puis, faire tourner l’axe de la pompe au fond, c’est-à-dire derrière la grande façade généralement en laiton jaune. Pour d’autre modèle plus spécifique, il n’est pas nécessaire de dévisser la vis en façade mais juste la pousser vers le fond en appuyant.

La pratique est peut être assez simple, mais comme nous pouvons le constater, les mots “ attention, précaution et vigilance “ sont au rendez-vous. Pour éviter tout désagrément, consulter un spécialiste ou un chauffagiste professionnel est toujours préférable.

Vos dernières recherches sur Dégommer et dégripper une pompe de chauffage, appelé également circulateur ? : devis plombier Chaumont-En-Vexin, travaux de plomberie, le plombier 60320, eviers bouchés, déboucher une canalisation La Croix-Saint-Ouen 60610, tarif déplacement plombier, fournisseur plomberie Saint-Leu-D’esserent 60, entretien canalisations, débouchage évier Cires-Lès-Mello , stage plomberie, plomberie chauffagiste 60800, plomberie sanitaire, recherche de fuites d’eau Estrées-Saint-Denis 60190, détection de fuites, urgence plomberie Liancourt 60, devis plombier en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *